jeudi, 13 mars 2014

C'est du passé, n'en parlons plus...

Un jour, toi aussi tu seras obsolète. 

Et ce jour-là, tu regretteras d'avoir été insultant envers le passé. 

Parce que ce jour-là, tu seras le passé. 

 

Il sera trop tard pour regretter.

Il sera trop tard pour lutter.

Tout ce qu'il te restera ce seront les mots durs des générations suivantes. 

Les doigts qui te montreront en riant.

Et qui te diront que tu es dépassé. 

Tu n'auras plus que tes yeux pour pleurer. 

 

Un jour, toi aussi tu seras obsolète.

Et ce jour-là, tu regretteras d'avoir été insultant envers le passé.

Parce que ce jour-là, tu seras le passé. 

 

Et même si tu ne le vois pas. 

Bientôt tu comprendras.

Que ce qui te précède mérite bien souvent ton respect.

Que tu n'aurai pas vécut sans lui.

Que c'était une étape importante de l'évolution.

Et que tu n'en as été que le pion. 

 

Un jour, toi aussi tu seras obsolète.

Et ce jour-là, tu regretteras d'avoir été insultant envers le passé.

Parce que ce jour-là, tu seras le passé.

16:45 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 27 janvier 2014

Les vautours

Ils vous voient faire votre premier pas dans le désert et ils décident de vous suivre. 

Ils vous suivent jour et nuit.

Ils vous piquent de leur becs ivres. 

Ils vous harcèlent de bruit. 

 

Les vautours. 

 

Quand vous blessez l'un d'eux, avec une arme aiguisée,

Un autre volant affamé, vient vous gober les yeux. 

 

Les vautours.

 

Ils vous jugent jour après jour, 

Ils vous condamnent à mort. 

Ils vous sucent tout le sang, prétextant un atour

Ils vous rabatte les oreilles, argumentant tout vos torts. 

 

Les vautours. 

 

Comme si le désert n'était pas assez chaud, 

Ils viennent vous bloquer la vue sur ce qui est beau,

Alors un jour vous vous forcez à leur prouver

Que vous n'êtes pas un cadavre à grignoter. 

 

 

Peanuts. 

 

20:03 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 30 novembre 2013

Tout dépend de la narration qu'on en fait!

Il vaut mieux dire:

 

"J'ai passé mon samedi soir avec un jeune homme. On s'est fait un restaurant puis un film."

 

Que:

 

"J'ai gardé mon neveu samedi soir. On s'est fait un Macdo et on regardé Shaun le mouton."

 

But the fact remain... 

Ca ne change rien aux faits, mais ça m'amuse bien.

vendredi, 08 novembre 2013

La vie est un jeu...

Ou bien c'est une garce, je n'en suis jamais certaine. 

 

J'aime mon travail. Vraiment. 

Et d'autant plus parce qu'aujourd'hui il me forme a devenir une pro du jeu de société, charades, contrepèterie, jeu télévisé, télépathie. 

Parfois j'ai l'impression de travailler dans une émission de télé réalité dont le but serait de filmer en caméra cachée. Si c'est le cas, merci de me donner le lien de la chaîne, moi aussi je veux en rire. 

 

De temps en temps, on joue à "qui est-ce?": "Je cherche l'homme à la moustache".

Quelquefois, on joue au quizz musical: "Je ne sais pas qui chante, je ne sais pas comment ça s'appelle mais ça fait comme ça: lalalala mmm..."

Souvent on joue aux approximations: "Peanuts, tu connais un film qui s’appelle, comment vous avez dit? Atti? - Atti? Non... ça parle de quoi? - D'un chien... - Ahhh Hatchi peut être avec Richard Gere?! -Oui c'est ça" (et c'est pas le pire)

 

Jour après jour les clients tentent de nous poser des colles de plus en plus compliquées, de plus en plus vicieuses, de plus en plus flippantes. Quand ce n'est pas la radio ou la télé qui font la pub des produits dont ils n'ont pas le nom, nous devrions connaître par cœur tous les cd rouges récemment sortis ou tous les films d'auteurs ou non, sortis en salle entre 1833 (comment ça le cinéma n'existait pas encore?) et 2013. 

 

Cet après midi, j'ai perdu à question pour un champion: "Je cherche un film sorti cette année ou l'année dernière. Il commence en Italie. On voit un homme sur un Vespa" Je suis, je suis...?

Je ne sais toujours pas.

 

Work is sooooooooooooo fun!!

 

Peanuts,

1000ème note!!! 

jeudi, 31 octobre 2013

"Bring out your dead! Bring out your dead!"

Oui, je sais, c'est de mauvais goût de penser aux Monthy Python quand l'église d'à côté fait sonner ses cloches, mais je ne peux pas m'en empêcher!

 

En tout cas, c'est un soir à regarder "Hocus Pocus" avec des petits, "Les griffes de la nuit" avec des plus grands, "Dead silence" avec les adultes et "La maison aux mille morts" avec les imperturbables... 

 

Anyway... Happy Halloween. 

 

 

Peanuts,

qui signe sa 1000ème note avec la fête des morts.